02/11/2012

Le Bois dans tous ses Etats

Pour un arbre planté il y a des années par nos ancêtres, quelle plus belle façon de finir sa vie dans une construction bois ?
« Osez le bois dans la construction publique ! »

Voilà le message distillé par Gaston FRANCO, député européen et maire, fervent défenseur de la filière bois locale, lors de la Formation du 12 octobre dernier à Saint Martin Vésubie devant un auditoire composé d’élus, d’institutionnels et professionnels.

Cette manifestation, mis en œuvre par l’association des Communes Forestières 06, en partenariat avec l’Interprofession FIBOIS06/83 et l’URACOFOR PACA, s'inscrivait dans le cadre du programme 2012 de sensibilisation des collectivités et élus à la gestion durable de leurs forêts, tout en contribuant au développement territorial.

Soutenir l’organisation de grappes d’entreprises et le rapprochement des différents acteurs de la filière

L'objectif de cette journée était double. Il était de répondre aux interrogations des plus récalcitrants quant à l’utilisation de ce matériau, de faire connaître les nouvelles avancées techniques de l’usage du bois dans la construction publique via les Labels (PEFC/Bois des Alpes), le Code de l'urbanisme et la Réglementation. L’important résidait dans le fait de convaincre, à l'issue d'une telle journée, de contribuer au potentiel de développement dans ce secteur, en s’appuyant notamment sur le repérage et le partage d’expériences.

Raccourcir les circuits d’approvisionnement

Jacques LEVERT, Chef de pôle à la DRAAF, a rappelé que la CIMA était un outil financier spécifique au massif des Alpes, soutenant des projets innovants et expérimentaux, fortement impliqué dans la promotion du bois des Alpes en circuits courts. L’exemple de la salle polyvalente de Mazan, exposé par Maggy DUCEAU du cabinet Gaujard, venue pour l’occasion, illustrait la volonté de faire le lien entre la forêt et l’utilisation possible de la ressource locale. En effet, cet éco-projet a été réalisé avec les bois du Ventoux. Vincent GOFFARD, Architecte niçois, ayant réalisé la salle ECOVIE à Carros entre autre, a rappelé également l’importance d’intégrer l’élément bois dans la réhabilitation du bâti ancien.

Intégrer le bois local dans la construction, vers la mixité des matériaux

Gaston FRANCO, a conclut la journée en rappelant que la structuration d’une filière bois locale était certes affaire de professionnels, mais seules les collectivités pouvaient jouer un rôle d’impulsion, d’animation et d’accompagnement dans la réalisation de projets innovants et exemplaires, et ce à différents niveaux.